Te rappelles-tu lorsque tu étais jeune comment ta mère ou ton père te donnait des avertissements?

Peux-être disaient-ils: “Fais attention à ceci, ou à cela. Ne touche pas à ces choses, tiens-toi loin de certains gens”.

Maintenant, peut-être sommes-nous adultes, mais n’a t-on pas encore besoin d’avertissements?

En Actes des Apôtres au chap. 20 Paul parle avec les pasteurs de la ville d’Éphèse. Il a choisi de les avertir.

Au verset 31, il dit, parlant de son temps avec eux de trois ans, qu’il n’a cessé des les avertir (chacun d’eux) nuit et jour, avec larmes en plus. Imaginez la scène : un homme de Dieu, plein d’amour et de profonds soucis, faisant tout en son pouvoir pour plaider et avertir d’autres hommes matures de Dieu. Réalisez-vous, comme Paul, que le danger était évident?

Oui, même si nous sommes adultes ou des serviteurs de Dieu, soit pasteurs, soit des membres fidèles (car tous doivent servir notre Seigneur et Sauveur; la différence est que les pasteurs normalement le font à temps pleins), nous avons besoin d’être avertis. Car, il faut réaliser que le danger est réel.

Paul explique entre autres au verset 29 qu’il y a des loups ravissants. Pour moi, si j’avais à traverser un bois rempli de loups ravissants, je voudrais qu’on m’avertisse afin que je sois alerte. Évidemment il parle d’humains, des gens qui ne pense qu’à eux-mêmes et à se satisfaire dans leurs besoins, ils dévorent et détruisent les membres du troupeau. Soyons avertis! Aussi au verset 30, il y a des hommes avec des doctrines (enseignements) pernicieuses (dangereuses). Encore-là je ne sais pas pour vous, mais pour moi, si un homme près de moi joue avec des produits chimiques dangereux, je veux en être averti afin de m’éloigner un peu et de rester sur mes gardes. Puis en plus, ceux-ci (voir verset 30) veulent attirer les disciples vers eux. C’est très sérieux, il y va de la sécurité spirituelle des disciples. Si nous sommes les sarments et que le Maître est le Cep, avec Lui nous pouvons être en vie et porter beaucoup de fruit. Voyez la situation : des hommes qui se présentent avec des enseignements dangereux pour attirer les disciples vers eux, et donc, les éloigner de leur Cep de vie. Ces pauvres disciples seront sans vigueur ou sans fruits. Quel danger! Jésus nous a déjà averti du danger d’être détachés de lui (voir Jean 15v1-6).

Aux moins ceux-ci ont été avertis. Toi et moi avons aussi besoin d’avertissement même si, ou surtout si, nous sommes adultes et matures. Le danger est trop grand et nous sommes souvent trop confiants ou imprudents.

Notez qu’il y a un autre apôtre, Jean, qui a dit : « prenez garde à vous, afin que nous ne perdions pas le fruit de notre travail, mais que nous en recevions une pleine récompense » (2 Jean verset 8).

Les avertissements sont nécéssaires et utiles. Tous les Sauvés devraient réaliser cela.

Car comme nous voyons ici, les dangers sont la perte de fruit, d’une belle et fructueuse relation ou communion avec notre Cep adoré, et beaucoup de douleur ou morsures inutiles.

Recevons humblement les avertissements des autres et avec amour avertissons-les aussi.

Auteur: Pasteur Eric Labonté, Eglise Baptiste de Montréal